Les accords de partenariat économique (APE) dans l'océan indien

La Faculté de Droit et d’Economie de l’Université de La Réunion accueillera une conférence internationale sur la nouvelle politique commerciale de l’Union européenne (UE) avec les pays ACP (Afrique-Caraïbes-Pacifique). Cet événement est organisé par le Centre d’Economie et de Management de l’Océan Indien (CEMOI) avec le soutien de l’Observatoire des Sociétés de l’Océan Indien (OSOI), de l’Agence Française de Développement (AFD) et de la Direction des Relations Internationales de l’Université de La Réunion. Le thème général de la conférence porte sur « Les Accords de partenariat économique (APE) dans l’Océan Indien ».

Logos_6.PNG

Conférenciers invités

Les organisateurs de la conférence ont le plaisir d’accueillir :

le Prof. Emérite Jaime De Melo (Université de Genève & FERDI)

Jaime de Melo est directeur scientifique à la Fondation pour les Études et Recherches sur le Développement International (FERDI) et professeur émérite de l'Université de Genève. Ses thèmes de recherche portent sur les liens entre régionalisme et multilatéralisme, politiques commerciales et politiques migratoires, commerce, environnement et développement.

le Prof. Emérite Daniel Dormoy (Université Paris-Sud/Paris-Saclay)

Daniel Dormoy est fondateur et ancien président du Réseau francophone de droit international (Rfdi), Professeur au CEDS, à l'EHEI, à la FACO et à l'Isit et membre de la Chaire Jean Monnet en droit de l'Union européenne. Ses thèmes de recherche portent sur le droit international public (relations Nord-Sud) et le droit de l'Union européenne.

Contexte et objectifs de la conférence

Ancienne puissance coloniale et première puissance commerciale au monde, l’Union européenne (UE) occupe une place privilégiée dans l’Océan Indien même si celle-ci est en net recul sur la période récente : l’UE représentait près de 40% des exportations de ces économies en 1995 contre moins de 25% en 2016. Au sein de la politique économique extérieure européenne, les Accords de partenariat économique (APE) constituent la pierre angulaire de la nouvelle stratégie commerciale liant les pays de l’union et les pays ACP. Depuis 2007, ils ont remplacé le système des conventions de Lomé et Cotonou, instauré depuis l’indépendance des anciennes colonies, lequel était de nature unilatérale et non-réciproque. En conformité désormais avec les principes de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), ces accords de libre-échange doivent alors permettre aux pays concernés de développer leur économie durablement et d’élever leur niveau de vie. Pour autant, même si les APE offrent de nouvelles opportunités aux pays bénéficiaires en termes d’intégration économique et de coopération, force est de constater qu’ils soulèvent un certain nombre d’interrogations et d’inquiétudes (libéralisation réciproque du commerce, baisse des recettes douanières, concurrence Nord-Sud et Sud-Sud, etc.) dans un contexte particulièrement complexe (Brexit, tensions (géo)politiques, montée en puissance des économies émergentes dans la région, etc.).Par conséquent, l’objectif du colloque est double : (i) effectuer un diagnostic des APE en présence dans la zone Océan Indien en portant une attention toute particulière aux spécificités régionales et (ii) apporter des éléments de réflexion en tenant compte de l’expérience des autres pays ACP dans ce domaine.

Personnes connectées : 1